Bien vivre avec sa blessure

ien rares sont les sportifs, notamment les coureurs à pied, à ne pas devoir s’arrêter brusquement par la faute d’une blessure traînante, musculaire, tendineuse, articulaire ou pis, osseuse. Pour certains et certaines, cette interruption forcée et le report obligé des objectifs sont vécus sinon comme un drame, du moins comme un phase plutôt déprimante.